L. Spohr op 36/Méhul

  • Par lexen
  • Le 17/05/2017

Les variations de Louis Spohr op. 36 sur un thème de Méhul, je suis encor dans mon printemps ( référence musicale ci-dessous) n'auraient, à priori, qu'un rapport assez éloigné avec le théâtre de foire.
Si ce n'est que l'éditeur de 1821 du théâtre choisi de Lesage a cru bon d'établir, pour le public de l'époque,des équivalences de timbre portant sur certains couplets chantés de ce théâtre.
Ainsi à ce timbre, Mon père je viens devant vous, est attachée l'alternative, Je suis encor dans mon printemps.

Les deux premières occurences figurent dans Arlequin roi de Serendib sous le n° 019, ouvrant le deuxième acte, et à la scène V de l'acte III. Suivent maintes occurences dans les autres pièces
du corpus global.
Le choix effectué parmi les vidéos tient surtout à la meilleure qualité trouvée de l'enregistrement tant visuel que sonore.

 

 

×